Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Aperçu Battlefield 3 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Repaire Du Taz -> Bistrot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Angel_01_Death
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2010
Messages: 169
Localisation: tout peux changer
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猪 Cochon
Trololo: Jessica Alba_Thor

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 19:34 (2011)    Sujet du message: Aperçu Battlefield 3 Répondre en citant

Avec Battlefield 1942, une référence en matière de FPS multi, le talent de DICE avait littéralement éclaté aux yeux du monde entier. C'était au début de ce siècle. Près de dix ans plus tard, le studio suédois continue de nourrir toujours plus d'ambition en affirmant à travers Battlefield 3 son envie de concevoir une campagne solo particulièrement immersive. Pour autant, que les amateurs de pugilats entre joueurs se rassurent, l'aspect multijoueur ne sera pas oublié. Loin de là ! C'est en tout cas ce que les développeurs se sont attelés à nous montrer à travers une présentation une nouvelle fois époustouflante. Cette fois, c'est sûr, la guerre entre BF et Call of Duty est bel et bien lancée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le titre de DICE a de sérieux arguments à faire valoir.

Si DICE avait jusqu'ici fait montre d'une grande ambition pour ce qui est de la campagne solo à travers de multiples vidéos et une première présentation convaincante, une sorte de voile avait pour le moment été posé sur la partie multijoueur de Battlefield 3. Pour autant, personne n'était réellement inquiet car il s'agit là d'un aspect que les développeurs se doivent de soigner pour ne pas décevoir les très nombreux fans des anciens volets ainsi que les potentiels nouveaux arrivants attirés par les annonces et la communication faites autour du titre. Quoi qu'il en soit, le temps des secrets est aujourd'hui révolu. Le studio suédois a décidé de révéler quelques précieuses informations sur le multi et de nous laisser passer une grosse heure sur celui-ci, histoire de faire comprendre à tous en quoi BF3 a le potentiel de surpasser l'ensemble de la concurrence.
La guerre entre Battlefield et Call of Duty est déclarée !
Les développeurs ont commencé leur exposé avec une brève présentation théorique très générale du jeu. Le premier point abordé concernait l'effort fourni par le studio pour conserver l'identité de la série. DICE a ainsi expliqué que la conception du jeu se faisait entièrement en interne. Aucune partie de la production n'a été externalisée. Ce qui est finalement assez rare de nos jours. Parmi les chantiers les plus importants, on trouve bien évidemment le fameux moteur Frostbite 2. Celui-ci a nécessité beaucoup de travail en amont de la conception des mécaniques du jeu pour que l'on arrive à un résultat qui fait aujourd'hui la fierté des équipes du studio. Outre un rendu graphique impressionnant, il offre notamment une plus grande liberté de manœuvre aux développeurs dans l'élaboration du gameplay. Et c'est peut-être ça le plus important. Mais on y reviendra. Côté confirmation, DICE a réaffirmé que les joutes multijoueurs pourraient accueillir jusqu'à 64 participants sur PC alors que les joueurs consoles ne pourront être que 24 simultanément, que ce soit sur 360 ou PS3. Comme prévu, pour ce qui est des maps, on retrouvera bien de gigantesques environnements ouverts mais aussi d'autres moins vastes destinés à différents modes de jeu. La présence d'un mode coop qui devrait proposer au moins dix missions uniques en plus de tout ce qui est prévu en multi, a également été évoquée. Enfin, à l'image de la franchise Need for Speed, Battlefield 3 intégrera un équivalent de l'Autolog mais en plus poussé : le Battlelog. Il s'agit donc d'une sorte de plate-forme sociale qui devrait permettre une expérience multijoueur toujours plus complète.
Le jeu conserve l'identité de la série.
Le programme est alléchant mais encore faut-il qu'en pratique, tout cela soit plaisant à jouer. Nous avons donc empoigné avec ferveur la souris et poser nos mains consciencieusement sur le clavier pour vérifier tout cela. Les développeurs ont souhaité nous faire essayer uniquement le mode Rush sur une map se déroulant à Paris et sur laquelle 32 joueurs étaient conviés (16 contre 16). Le tout, sur une version PC. Le contexte quant à lui était relativement simple puisque nous incarnions les Marines US partis chasser les Russes de notre belle capitale. Du côté des attaquants, le but de la mission, intitulée Operation Metro, était de sécuriser diverses zones et de placer des charges explosives sur des objectifs précis. En face, les défenseurs devaient du coup faire face aux vagues ennemies en tenant le plus longtemps possible leur position. La map se découpait globalement en trois zones bien distinctes. On commence tout d'abord dans un magnifique parc typiquement français avec ses immenses bassins, ses statues majestueuses, ses fontaines grandioses, ses innombrables arbres abritant les passants du soleil et la Tour Eiffel en arrière-plan. Un petit coin de paradis qui va se transformer en champ de bataille sur lequel un tapis de bombes va venir s'écraser pour créer des chemins permettant d'accéder au métro. La deuxième zone se situe donc en souterrain. La lumière s'y fait forcément plus discrète et l'aire de jeu se resserre. L'action prend successivement place dans des couloirs, sur des plates-formes plus ouvertes (en gros, l'endroit où tout le monde passe ses tickets) et enfin, sur les quais avec possibilité de descendre sur les rails et de rentrer à l'intérieur des métros à l'arrêt. Enfin, une fois sorti des profondeurs de Paris, on débarque dans une zone urbaine avec des tonnes d'immeubles à l'intérieur desquels il est possible de se planquer. Trois endroits pour trois approches différentes de l'action. Au départ, le parc est en effet très ouvert et il faut donc se méfier de tout ce qui est tirs à distance. On progresse lentement et par petite vague successive afin de repousser l'ennemi le plus loin possible. Lorsque l'on pénètre dans le métro, l'action devient plus nerveuse à cause de l'aspect confiné des lieux. Chaque mouvement doit être pesé et soupesé. Les recoins sont nombreux et il est très difficile de rester caché plus de deux secondes. Il y a d'ailleurs plusieurs entrées possibles, ce qui donne pas mal de possibilités au niveau tactique. Il faudra de toutes façons fonctionner en équipe pour rester vivant. Enfin, le gameplay se fait plus vertical dans la dernière zone avec tous les bâtiments offrant de nouvelles possibilités de se cacher aux joueurs. Autant d'endroits qui peuvent aussi prendre l'apparence de pièges si vous êtes repéré. Si tel est le cas, les opposants auront tôt fait d'exploser les murs de l'immeuble et vous avec. Bref, il faut surveiller ses arrières ainsi que la mini-map.
Battlefield 3 intégrera de nombreux éléments à débloquer.
Mais avant de shooter tout ce qui bouge, encore fallait-il choisir astucieusement laquelle des quatre classes proposées était la plus efficace dans chacune des situations. On pouvait donc opter pour l'inévitable médic qui est aussi le soldat d'assaut de base, l'ingénieur qui se trimbale un bazooka particulièrement efficace contre les véhicules et un kit d'outils pour réparer ces derniers en cas de problème, le sniper qui avait emporté avec lui quelques charges de C4 et enfin le support qui porte toutes les armes lourdes. Chacun avait bien évidemment son intérêt et il fallait d'ailleurs exploiter au mieux les caractéristiques de ces différents profils pour parvenir à un résultat convenable. Des petites modifications par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir viennent aussi enrichir l'expérience de jeu. Lorsque vous mourrez par exemple, vous pourrez désormais choisir d'accepter l'aide du médic ou la refuser pour respawner ailleurs. Un choix plus tactique qu'il n'y paraît qui évite de se relever pour tomber immédiatement sous le feu ennemi. Les développeurs nous ont par ailleurs promis que Battlefield 3 intégrerait plus d'éléments à débloquer que jamais, histoire que chaque joueur puisse personnaliser un maximum son avatar. Et il ne s'agira a priori pas simplement d'armes ou de grenades mais de vraies évolutions modifiant sensiblement le gameplay. Pour sortir vivant des affrontements, il fallait aussi faire bon usage du petit véhicule blindé présent sur la map qui pouvait embarquer jusqu'à six personnes. Avec ses mitrailleuses ultra efficaces et ses obus dévastateurs, il a eu une véritable influence sur le déroulement des parties. Plus généralement, là aussi, DICE nous a certifié que les joueurs pourront se faire plaisir en pilotant des hélicoptères et des jets ou encore en conduisant des tanks. Comme d'habitude avec la série, on s'attend donc à une grande diversité de véhicules.
Immersion totale au coeur des conflits.
Le studio scandinave confirme donc à travers ces promesses que Battlefield 3 proposera bien tous les éléments qui ont fait le succès de ses prédécesseurs. C'est au minimum ce que l'on attendait de lui. En fait, le vrai bouleversement avec ce nouvel épisode vient bel et bien de la nouvelle version du Frostbite Engine. Comme prévu, ce dernier fait des merveilles. Visuellement, le jeu surpasse pour le moment toute concurrence en proposant notamment des environnements criants de réalisme. Les textures sont ainsi particulièrement fines et les différents effets d'explosion impressionnants. Pour couronner le tout, le moteur semble aussi particulièrement bien gérer tout ce qui a trait à la lumière. On a aussi pu constater à quel point les développeurs avaient le souci du détail. Prenons l'exemple d'une charge explosive. Lorsqu'elle détonne, non seulement le point d'impact sera ravagé mais le souffle fera aussi vibrer tout ce qui se trouve autour, des feuilles des arbres aux herbes recouvrant le sol. Voilà qui devrait encore renforcer l'immersion des joueurs dans les batailles. Un soin tout particulier a aussi été apporté à l'ambiance sonore. On entend les soldats crier à tout bout de champ, leur voix résonner dans les couloirs du métro, les balles frôler nos tympans, les détonations exploser des bâtiments. Jamais on ne s'est senti autant impliqué dans un conflit. Du grand art. Difficile de s'étaler en revanche sur les animations car tout n'était pas encore implémenté. On attendra d'en voir plus pour juger mais pour l'instant, la fluidité affichée lors des vidéos semble au rendez-vous. Plus généralement, au-delà de tout le côté purement esthétique, la deuxième mouture du Frostbite Engine offre surtout une nouvelle dimension au gameplay. Le moteur maison de DICE permet aux joueurs de détruire toujours plus d'éléments du décor. Aucune planque ne peut se révéler sûre plus de quelques secondes. Chaque tir soulève en prime un amas de poussière qui bouche complètement votre vision. Il faudra donc rester particulièrement vigilant à chaque instant. Et c'est justement ça qui fait la force de Battlefield 3. Tous les joueurs se doivent de rester mobiles. L'action est extrêmement nerveuse. Il faut en permanence passer d'une position debout à coucher puis se relever pour courir, se planquer et à nouveau bouger. Nos sensations étaient en tout cas très bonnes au cours de la partie. Après un petit temps d'adaptation, on se retrouve happé par ce qui passe à l'écran et on n'a qu'une envie : ne jamais lâcher la souris. Ce qui est bien entendu très bon signe.
Rupan, le 07 juin 2011

Nos impressions
Si quelqu'un attendait encore la confirmation du formidable potentiel de Battlefield 3, là voici. Cette session de jeu s'est tout simplement révélée jouissive. On ne peut que ressortir ébloui par tout le travail fourni autour du moteur Frostbite 2. Celui-ci permet une immersion au cœur des batailles encore plus grande et offre une nouvelle dimension au gameplay. En prime, on a retrouvé ce fameux feeling propre à la série, ce qui nous permet de penser que ce jeu sera probablement à la hauteur de la lignée de FPS dont il est issu. Bien sûr, il subsiste encore pas mal de zones d'ombre autour de cet épisode. Nous sommes encore loin d'avoir tout vu. Les versions consoles restent par exemple mystérieuses et certains aspects demanderont encore pas mal de travail pour être au niveau du reste. Mais à ce stade du développement, on est pour le moment extrêmement enthousiaste. BF3 sera très certainement l'un des poids lourds de la fin d'année.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 7 Juin - 19:34 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Taz_Mani
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 712
Trololo: Monosourcil

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 20:00 (2011)    Sujet du message: Aperçu Battlefield 3 Répondre en citant

merci pour la préview.

J'attends le mode de jeu Conquête (en gros de la Domination mais en plus ouvert car plus de drapeaux à prendre)


Revenir en haut
abast
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 300
Localisation: devant la ps3
Masculin
Trololo: Zombiphile

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 16:16 (2011)    Sujet du message: Aperçu Battlefield 3 Répondre en citant

je vais hésiter à prendre ce jeu ou mw3
_________________


Revenir en haut
Kaiser_Temile
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2010
Messages: 181
Localisation: Afrika
Masculin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Trololo: Bernard Kouchner

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 18:03 (2011)    Sujet du message: Aperçu Battlefield 3 Répondre en citant

pour moi le choix est déjà fait. ce sera celui là
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:44 (2017)    Sujet du message: Aperçu Battlefield 3

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Repaire Du Taz -> Bistrot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Design par Kronica

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com